Informations / Information / Informaciones

19-23 octobre / october / octubre 2020

Piriapolis & Montevideo, Uruguay

Report de l'Assemblée Mondiale en 2021

03/23/2020

Report de l'Assemblée Mondiale en 2021

Message du Comité exécutif à destination des membres d'Emmaüs International au sujet de la pandémie de Covid-19 et son impact sur le mouvement, notamment sur l'organisation l'Assemblée Mondiale qui est reportée à 2021.

Message à l'attention des membres d'Emmaüs International

Très cher.e.s ami.e.s
 
Alors que la pandémie de covid-19 ne cesse sa progression, nous souhaitons nous adresser à vous toutes et tous, compagnes, compagnons, responsables, salarié.e.s, ami.e.s de tout le Mouvement Emmaüs.
 
Tout d’abord pour souhaiter que vous soyez toutes et tous en bonne santé, et que vous preniez soin de vous, que vous preniez soin les uns des autres chez vous, dans votre groupe, dans votre entourage. Cette épidémie est grave, elle fait beaucoup de dégâts, et nous vous enjoignons de suivre rigoureusement toutes les consignes sanitaires qui sont diffusées dans vos pays.

Ensuite pour vous dire qu’en dépit des mesures de confinement, des fermetures de frontières, des annulations de nos réunions et déplacements, nous avons trouvé, grâce à l’appui du Secrétariat International d’Emmaüs (SIE), les moyens d’être en contact entre élus du Comité exécutif. Ensemble, et avec le Conseil d’administration, nous avons pris la mesure de la situation et réfléchissons à comment accompagner les groupes, le Mouvement, dans cette période d’inconnu et de profonde perturbation que nous vivons.
 
Nous sommes et resterons aux côtés des plus exclus, et si le travail cesse peu à peu dans les différents pays, nous continuons de partager nos vies dans les communautés un peu partout dans le monde. Cela devient parfois presque impossible car les salarié.e.s de certaines de nos structures sont obligé.e.s de rester chez eux, et nous ne savons pas encore quels moyens nous allons trouver pour leur garantir un minimum vital. Mais nous voyons un peu partout, en France comme ailleurs, des initiatives qui se mettent en place ou des actions qui se maintiennent pour garantir notre solidarité avec les plus exclus.
 
Dans ce contexte, nous allons devoir repenser bien évidemment notre calendrier de rencontres et de travail, dans nos nations, nos quatre Régions Emmaüs, ainsi qu’à l’échelle internationale avec en particulier, celui de notre Assemblée mondiale. Il est trop tôt pour vous dire précisément, et les réalités de terrain nous donneront au fur et à mesure l’éclairage qu’il convient, mais nous devons envisager de reporter à 2021 cet important rendez-vous de notre Mouvement.
 
Nous avons pensé ce report de l’Assemblée mondiale car nous souhaitons laisser le temps à chacun.e de se relever de ce moment difficile que nous traversons, et sans que nous puissions encore en prévoir la durée.
 
Nous le faisons parce que pendant ce laps de temps, nous souhaitons nous concentrer sur la mise en place de plusieurs initiatives de solidarité. Certains l’envisagent déjà à leur échelle nationale, mais la dimension internationale de cette pandémie, et ce qu’elle révèle des limites inacceptables du modèle dominant de mondialisation, nous oblige à penser aussi notre solidarité à l’échelle du monde, puisque nous sommes présents dans plus de 40 pays.
 
Et c’est aussi notre force ! En effet, la nature même de notre Mouvement, sa diversité et sa dimension internationale, nous permettent de faire force commune.
 
Ce rendez-vous de l’Assemblée mondiale, quand il aura lieu, sera l’occasion de réfléchir ensemble à nos alternatives face à ce système destructeur de vies et de la planète, contre lequel nous luttons.
Cette crise sanitaire est une alerte supplémentaire sur les dérives de politiques dites néolibérales, qui n’ont cessé depuis ces dernières décennies de creuser les inégalités sociales, au sein de nos pays et entre régions du monde, de détruire nos éco-systèmes, d’engendrer des pertes de biodiversité parfois irréversibles, des changements climatiques inquiétants. Elles ont également amené partout dans le monde le démantèlement progressif des services publics, la privatisation de l’accès à nos besoins les plus essentiels comme l’accès à l’eau, à une alimentation saine, à l’éducation, à la santé. Ces choix politiques vont peser fortement sur la capacité de chaque pays à soigner ses malades et à prendre soin des plus vulnérables, et parmi eux les migrants, les personnes sans domicile ou vivant dans une grande pauvreté, partout dans le monde.
 
Il doit y avoir un « après » à cette pandémie, et nous devons nous mobiliser pour que cet après ne soit plus comme « l’avant », plus jamais.
 
Nous toutes et tous, à Emmaüs International, à toutes les échelles du Mouvement, nous voulons construire un monde de paix et de justice.
 
Nous vous souhaitons à toutes et tous beaucoup de courage et de force collective pour affronter ce moment inédit de notre histoire. Nous vous tiendrons au courant de ce que, avec le Conseil d’administration, nous allons pouvoir mettre en place dans les prochaines semaines pour faire front commun en solidarité, et de nos perspectives à venir.
 
Ensemble, plus que jamais, nous ferons face !
Les élus d’Emmaüs International
Postponement of the World Assembly to 2021 ¿Descubrir las acciones de los grupos americanos durante una Asamblea Mundial? ¡Sí que es posible!